Les Editos‎ > ‎

Edito du 30/04/2013

publié le 8 mai 2013 à 00:20 par Commune Saint Martin Sur Ecaillon
L’hiver qui vient de s’achever est à l’image de la période que nous traversons : particulièrement dif-ficile. Le budget communal vient d’être voté ; les comptes sont excédentaires comme chaque année. Il ne convient cependant pas de se réjouir trop vite ; cela veut dire qu’il faudra encore et pour longtemps rester vigilants dans notre gestion quotidienne. Cette rigueur doit aller de pair avec le maintien au même taux des taxes et du prix des services apportés bien entendu.

Nul doute que nous y parviendrons encore cette année.

Encore beaucoup de gros travaux d’ici l’été : implantation de la station de filtrage au Hameau de l’Épinette ; aménagement au niveau du cimetière et bien sûr réfection de chaussée qui a particulièrement souffert comme je l’indiquais plus haut. Et bien sûr, le clocher, que même les pigeons finissent par déserter comme le bourdon de notre clocher qui nous a lâché récemment.

C’était une promesse cela devient une urgence. Elle se doit d’être tenue mais pas au prix d’un endettement inconsidéré. J’ai suivi la voie la plus difficile du recours aux subventions et je ne le regrette pas au risque de cristalliser certaines impatiences voire des doutes. Le chemin a été plus long mais le temps qui nous sépare de la vision pour une fois agréable d’un échafaudage se réduit comme peau de chagrin. L’autre axe important en cette première année est la mise en place progressive d’actions en faveur de nos jeunes. Cela a débuté dans un premier temps par la création d’un atelier dans lequel ils pourront expérimenter toute leur créativité ailleurs que sur les murs de nos bâtiments. D’autres initiatives seront mises en place cet été.

Michel DHANEUS - 30/04/2013