Vie du village‎ > ‎

Les voeux 2012 dans la presse

publié le 26 janv. 2012 à 02:37 par Commune Saint Martin Sur Ecaillon   [ mis à jour : 29 janv. 2012 à 03:10 ]

Le géant de la commune sera baptisé le 1er avril

mercredi 25.01.2012, 05:12 - La Voix du Nord
| SAINT-MARTIN-SUR-ÉCAILLON |

C'est devant un parterre nombreux qu'a eu lieu la cérémonie des voeux au maire. La chorale de Vendegies « Vent de joie » a apporté son concours à cette manifestation. Pour débuter, Gérard Lafitte, adjoint, s'est fait l'interprète de toute l'équipe municipale pour présenter les voeux au premier magistrat et à la population.

À son tour, le maire Michel Dhaneus a remercié l'auditoire et son adjoint. Il a présenté ses voeux les plus chaleureux de santé et de réussite pour une année qui, selon lui, s'annonce pleine d'incertitudes. Et de faire un rapide tour d'horizon de la situation nationale avec la crise, la désertification du tissu industriel, la disparition du savoir-faire... Pendant ce temps, le maire, explique-t-il, essaye de survivre, passant son temps à digérer le millefeuille des lois et règlements, à régler les conflits de voisinage ou question incongrue, chaque problème se devant de trouver une solution immédiate.

Le maire a ensuite procédé au bilan de l'année écoulée qui, sur le plan local, fut plutôt calme. Il a regretté le manque d'engagement de l'État au profit des contrats aidés ce qui pénalise les communes dans leur travail. Il a évoqué les petits problèmes courants : vitesse excessive, signalisation routière, travaux divers aux bâtiments communaux, l'assainissement...

Rénovation de l'église

Côté gros chantier en perspective, il a été question de la rénovation complète de l'église, un projet qui nécessite beaucoup de temps et d'argent (300 000 E). L'État, le conseil général, fondation du patrimoine et autres organismes seront sollicités. Actuellement, 75 000 E sont en passe d'être recueillis grâce à la générosité des Saint-Martinois du diocèse. Le chantier pourrait débuter au premier trimestre 2013.

L'élu a regretté que le projet du PLU ne semble pas motiver beaucoup les habitants. Une étude est pourtant en cours à ce sujet. Saint-Martin a des atouts et surtout la chance de posséder « une école, symbole de vie dans un village, mais une baisse importante des effectifs depuis deux ans pourrait faire courir un risque de fermeture de classe... Il faudra être vigilant ».

Michel Dhaneus a félicité les membres du conseil municipal, les enseignants, le personnel communal et les associations. L'élu a aussi indiqué que le géant de la commune sera bientôt baptisé, lors de sa présentation au public... le 1er avril. Ce n'est pas un poisson.

Hommage à Yvon Belin

Avant de présenter ses voeux à la population, l'invitant « à vivre ses projets à fond », le maire a aussi tenu à remercier son premier adjoint Yvon Belin qui, après trois ans au service de tous, a décidé de renoncer à sa charge pour des raisons personnelles. « Je garderai le souvenir d'un homme enthousiaste, disponible et amoureux du travail bien fait ». Et de faire remarquer que « La vie publique, avec ses exigences et ses ingratitudes, finit par briser les volontés que l'on croyait inébranlables ».


Comments