Vie du village‎ > ‎

les musiciens à l’honneur à «La Renaissance»

publié le 15 déc. 2013 à 00:14 par Commune Saint Martin Sur Ecaillon   [ mis à jour : 15 déc. 2013 à 00:17 ]
http://www.lavoixdunord.fr/region/bermerain-les-musiciens-a-l-honneur-a-la-renaissance-ia13b45093n1763312?xtor=RSS-2

Publié par La Voix du Nord le 09/12/2013








Dimanche, à l’occasion de la première de l’orchestre des jeunes de Bermerain, a eu lieu une cérémonie qui leur rendait hommage ainsi qu’à un vétéran de l’harmonie, Philippe Maréchal.

Dans l’église de Bermerain, transformée pour l’occasion en salle de concert, les jeunes de l’association « La Renaissance Bermerain Saint-Martin » ont eu la joie de se mettre en scène face à un public captivé par leurs performances.

À l’entracte, une cérémonie de remise de diplômes a été mise en scène, et c’est peu dire car ayant tous gardé le secret une autre se préparait dans l’ombre, afin de récompenser les quarante années de dévouement et d’enthousiasme de Philippe Maréchal.

C’est dans la lignée d’une famille de musicien que ce quinquagénaire est devenu un pilier de l’orchestre comme le raconte Marielle sa femme qui l’a elle-même connu au sein du groupe. «Un homme assidu et exemplaire », a confié le président Patrice Deana, ou encore les chefs d’orchestre Olivier Thuilliez et Joël Carpentier. Mais loin de la considération que lui vouent ses pairs, c’est un homme simple qui s’est présenté devant l’assistance afin de recevoir la juste récompense due à son travail.

En effet, cet ouvrier spécialisé dans la pose de publicité se considère uniquement comme un passionné au service de la musique et du plaisir qu’elle lui procure ainsi qu’à son entourage, comme le prouvent les larmes de joies de sa mère face à l’honneur décerné en ce jour à ce descendant d’un des fondateurs de l’harmonie Alcide Maréchal, qui a servi soixante-cinq ans la musique.

Avant que la seconde partie ne reprenne, un hommage a également été rendu à Françoise Péters-Hourdiau disparue la semaine dernière. Plus que des mots c’est par un morceau tiré de l’œuvre de Wolfgang Amadeus Mozart que les musiciens ont exprimé leur émotion face cette perte.

Le concert a continué jusqu’au bout de l’après-midi, enchantant le public conquis face à la rencontre entre jeunes et vétérans.