Vie du village‎ > ‎

Devenez acteurs du Plan climat du Cambrésis jusqu'au 26 janvier 2020

publié le 30 déc. 2019 à 06:28 par Commune Saint Martin Sur Ecaillon   [ mis à jour : 30 déc. 2019 à 06:52 ]
http://www.paysducambresis.fr/plan-climat-air-energie-territorial-cambresis/

Depuis 2017, le Syndicat mixte du PETR du Pays du Cambrésis est engagé dans l’élaboration du Plan climat air énergie territorial (PCAET) du Cambrésis.

Les Plans Climat Air Energie Territoriaux, exemptés d’enquête publique, sont néanmoins soumis à une participation du public dont les modalités sont décrites au sein des articles L121-15-1 à 23, R121-19 à 29 du code de l’environnement. 

En application de l’article L 121-18 et de l’article R 121-25 du code de l’environnement, le Syndicat a réalisé une déclaration d’intention relative à la consultation du public dans le cadre de l’élaboration du PCAET.  Suite à cette déclaration d’intention publiée pendant quatre mois, et sans exercice du droit d’initiative, le Syndicat mixte du PETR du Pays du Cambrésis peut appliquer les modalités de concertation qu’il a précisé dans sa déclaration d’intention.

C’est dans ce cadre que nous sollicitons tous les les citoyens du Cambrésis d’émettre leurs observations et propositions sur le projet de PCAET du Cambrésis. Pour cela, il suffit de se rendre sur le internet du Pays du Cambrésis : 


La consultation aura lieu jusqu’au 26 janvier.

Le PCAET est une réponse locale aux enjeux globaux du changement climatique. Il a pour objectif d’accélérer le déploiement de la Transition Énergétique et Écologique, sur la voie d’une société post carbone, plus résiliente et plus robuste.

Il a aussi pour objectif d’anticiper les effets de l’évolution du climat et de permettre de s’y adapter. Tous les domaines de la vie quotidienne sont concernés : la mobilité, l’habitat, les déchets, l’urbanisme, les activités agricoles et les activités industrielles.

Il aborde les thématiques suivantes : les consommations et productions d’énergie, les émissions de gaz à effet de serre et des polluants atmosphériques, la séquestration du CO2 et la vulnérabilité du territoire face au changement climatique.

Vous remerciant vivement par avance de l’intérêt que vous porterez à cette démarche.